HIKIKOMORI - LE REFUGE
Théâtre jeudi 5 janvier 19h30 / Théâtre Saragosse
1h00 / TARIF C

À PARTIR DE 8 ANS

Joris Mathieu et les collaborateurs de la compagnie Haut et Court défendent une création qui s’adresse à la subjectivité des spectateurs. Ils ouvrent la voie d’un théâtre scénographique qui fait la part belle aux nouvelles technologies et proposent avec Hikikomori – le refuge une immersion visuelle et sonore, un voyage dans la pensée qui explore notre rapport au monde. « Hikikomori » est un terme japonais qui désigne le repli sur soi. Il décrit un phénomène social qui s’étend géographiquement bien au-delà du Japon et s’ancre dans la tentation du retrait, du refuge, offert notamment par l’imaginaire. Nils est un jeune garçon qui traverse une période difficile, à l’école, dans ses relations avec les autres, dans son adaptation à la société. Du jour au lendemain, il décide de se réfugier dans sa chambre et de ne plus en ressortir. La pièce, qui développe des effets dignes d’un film de science-fiction, est une fable d’anticipation tout public qui présente pour un même spectacle, trois narrations différentes. En fonction de son âge, chaque spectateur va vivre l’aventure depuis un point de vue différent grâce à l’utilisation d’un casque audio. Au spectateur de se laisser plonger dans le conte qui lui aura été proposé, en acceptant sa rhétorique d’imagination et de poésie – puissamment relayée par le dispositif visuel chimérique.

DE PART ET D’AUTRE
Dans le prolongement de la saison dernière, la scène Espaces Pluriels s’associe à L’Agora, scène de territoire pour l’enfance et la jeunesse, pour mettre en regard deux projets théâtraux destinés en particulier à un public famille, enfants et adolescents : Hikikomori - le refuge de Joris Mathieu proposé par Espaces Pluriels (05 et 06 janvier 2017) et Kiwi de Magali Montier (30 mars 2017) proposé par L’Agora.

ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE JORIS MATHIEU EN COMPAGNIE DE HAUT ET COURT / INTERPRÉTATION PHIL IPPE CHAREYRON, VINCENT HERMANO, MARION TALOTTI / DISPOSITIF SCÉNOGRAPHIQUE NICOLAS BOUDIER, JORIS MATHIEU / CRÉATION SONORE NICOLAS THÉVENET / RÉGISSEUR SON NICOLAS THÉVENET, MATHIEU VALLET / CRÉATION LUMIÈRE NICOLAS BOUDIER / RÉGISSEURS LUMIÈRES NICOLAS BOUDIER ET JEAN-MICHEL GARDIÈS / CRÉATION ET RÉGIE VIDÉO LOÏC BONTEMS, SIEGFRIED MARQUE / RÉGISSEUR PLATEAU DIDIER HIRTH / BLOG DE LA CRÉATION, MÉDIATION ET SUIVI DES RÉPÉTITIONS MAUD PEYRACHE / AVEC LA PARTICIPATION DE LELIO WAJNSZTEJN / ATEL IER DE CONSTRUCTION UNPOINTROIS / PRODUCTION/DIFFUSION CLAIRE LONCHAMPT-FINE ET OLIVIER BERNARD / DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL BÉNÉDICTE GOINARD (BUREAU FORMART) / crédit photos Nicolas Boudier

Joris Mathieu et les collaborateurs de la compagnie Haut et Court défendent une création qui s’adresse à la subjectivité des spectateurs. Ils ouvrent la voie d’un théâtre scénographique qui fait la part belle aux nouvelles technologies et proposent avec Hikikomori – le refuge une immersion visuelle et sonore, un voyage dans la pensée qui explore notre rapport au monde. « Hikikomori » est un terme japonais qui désigne le repli sur soi. Il décrit un phénomène social qui s’étend géographiquement bien au-delà du Japon et s’ancre dans la tentation du retrait, du refuge, offert notamment par l’imaginaire. Nils est un jeune garçon qui traverse une période difficile, à l’école, dans ses relations avec les autres, dans son adaptation à la société. Du jour au lendemain, il décide de se réfugier dans sa chambre et de ne plus en ressortir. La pièce, qui développe des effets dignes d’un film de science-fiction, est une fable d’anticipation tout public qui présente pour un même spectacle, trois narrations différentes. En fonction de son âge, chaque spectateur va vivre l’aventure depuis un point de vue différent grâce à l’utilisation d’un casque audio. Au spectateur de se laisser plonger dans le conte qui lui aura été proposé, en acceptant sa rhétorique d’imagination et de poésie – puissamment relayée par le dispositif visuel chimérique.

DISTRIBUTION

ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE JORIS MATHIEU EN COMPAGNIE DE HAUT ET COURT / INTERPRÉTATION PHIL IPPE CHAREYRON, VINCENT HERMANO, MARION TALOTTI / DISPOSITIF SCÉNOGRAPHIQUE NICOLAS BOUDIER, JORIS MATHIEU / CRÉATION SONORE NICOLAS THÉVENET / RÉGISSEUR SON NICOLAS THÉVENET, MATHIEU VALLET / CRÉATION LUMIÈRE NICOLAS BOUDIER / RÉGISSEURS LUMIÈRES NICOLAS BOUDIER ET JEAN-MICHEL GARDIÈS / CRÉATION ET RÉGIE VIDÉO LOÏC BONTEMS, SIEGFRIED MARQUE / RÉGISSEUR PLATEAU DIDIER HIRTH / BLOG DE LA CRÉATION, MÉDIATION ET SUIVI DES RÉPÉTITIONS MAUD PEYRACHE / AVEC LA PARTICIPATION DE LELIO WAJNSZTEJN / ATEL IER DE CONSTRUCTION UNPOINTROIS / PRODUCTION/DIFFUSION CLAIRE LONCHAMPT-FINE ET OLIVIER BERNARD / DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL BÉNÉDICTE GOINARD (BUREAU FORMART) / crédit photos Nicolas Boudier

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93