GUILLAUME VINCENT
SONGES ET MÉTAMORPHOSES
Théâtre JEUDI 19 & VENDREDI 20 JANVIER 19H00 / Le Parvis - Tarbes
4H30 AVEC ENTRACTE / TARIF A

EN PARTENARIAT AVEC LE PARVIS SCÈNE NATIONALE TARBES PYRÉNÉES

Le metteur en scène Guillaume Vincent nous convie à une soirée double pour célébrer le théâtre et les pouvoirs de l’imagination. Il présente Les métamorphoses d’abord, hommage aux Métamorphoses d’Ovide version théâtre amateur et inspiré d’expériences vécues lors d’ateliers. Le metteur en scène y excelle à mêler fiction et réalité, fantaisie et théâtre documentaire : des écoliers interprètent l’histoire de Narcisse et Écho, des lycéens travaillent sur le mythe de Myrrha... Autant de transformations qui rappellent les prodiges dont Shakespeare émaille la comédie du Songe d’une nuit d’été. Les comédiens amateurs de Guillaume Vincent annoncent les artisans de Shakespeare répétant Pyrame et Thisbé. Seconde pièce présentée, ce Songe que le metteur en scène décompose en opéra, avec vraies chanteuses et mélodies de Benjamin Britten réorchestrées, en quatuor amoureux soutenu par une distribution d’authentiques « jeunes premiers » aussi fragiles qu’exaltés et en vraies-fausses improvisations façon commedia dell’arte. Les hybridations hasardeuses de l’auteur élisabéthain conviennent à merveille à Guillaume Vincent, qui puise dans sa propre schizophrénie artistique de quoi monter trois pièces en une et multiplier les mises en scène, fragmentant son spectacle pour en faire un kaléidoscope théâtral. Du théâtre, rien que du théâtre, mais radicalement foisonnant, débridé et inventif.

MISE EN SCÈNE ET TEXTE GUILLAUME VINCENT / DRAMATURGIE MARION STOUFFLET / TRADUCTION JEAN-MICHEL DÉPRATS / SCÉNOGRAPHIE FRANÇOIS GAUTHIERLAFAYE / EN COLLABORATION AVEC JAMES BRANDILY / LUMIÈRES NIKO JOUBERT / EN COLLABORATION AVEC CÉSAR GODEFROY / COMPOSITION MUSICALE OLIVIER PASQUET ET PHILIPPE ORIVEL / SON GÉRALDINE FOUCAULT / EN COLLABORATION AVEC FLORENT DALMAS / COSTUMES LUCIE DURAND EN COLLABORATION AVEC ELISABETH CERQUEIRA ET GWENN TILLENON / COLLABORATION MOUVEMENT STÉFANY GANACHAUD / ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE JANE PIOT / RÉGIE GÉNÉRALE ET VIDÉO EDOUARD TRICHET LESPAGNOL / RÉGIE PLATEAU MURIEL VALAT ET DAVID JOURDAIN / RÉGIE MICROS ROSE BRUNEAU / PERRUQUES ET MAQUILLAGES JUSTINE DENIS / MAQUILLAGE MYTIL BRIMEUR / MARIONNETTE BÉRANGÈRE VANTUSSO / MOULAGE ANNE LERAY / PHOTO DÉCOR FLAVIE TRICHET LESPAGNOL / COACH VOCAL MARLÈNE SCHAFF / PERRUQUES ET MAQUILLAGES JUSTINE DENIS / COMMUNICATION/DIFFUSION NINON LECLÈRE / PRODUCTION — ADMINISTRATION LAURE DUQUÉ ET SIMON GELIN / CRÉDIT PHOTOS ELISABETH CARECCHIO / AVEC ELSA AGNÈS, CANDICE BOUCHET, EMILIE INCERTI FORMENTINI, ELSA GUEDJ, FLORENCE JANAS, HECTOR MANUEL, ESTELLE MEYER, ALEXANDRE MICHEL, PHILIPPE ORIVEL, MAKITA SAMBA, KYOKO TAKENAKA, CHARLES VAN DE VYVER, GERARD WATKINS, CHARLES-HENRI WOLFF ET LA PARTICIPATION DE LUCIE DURAND, DAVID JOURDAIN, JANE PIOT, ET MURIEL VALAT ET DE QUATRE ENFANTS / crédit photos Elisabeth Carecchio // http://www.midiminuit.fr/

Le metteur en scène Guillaume Vincent nous convie à une soirée double pour célébrer le théâtre et les pouvoirs de l’imagination. Il présente Les métamorphoses d’abord, hommage aux Métamorphoses d’Ovide version théâtre amateur et inspiré d’expériences vécues lors d’ateliers. Le metteur en scène y excelle à mêler fiction et réalité, fantaisie et théâtre documentaire : des écoliers interprètent l’histoire de Narcisse et Écho, des lycéens travaillent sur le mythe de Myrrha... Autant de transformations qui rappellent les prodiges dont Shakespeare émaille la comédie du Songe d’une nuit d’été. Les comédiens amateurs de Guillaume Vincent annoncent les artisans de Shakespeare répétant Pyrame et Thisbé. Seconde pièce présentée, ce Songe que le metteur en scène décompose en opéra, avec vraies chanteuses et mélodies de Benjamin Britten réorchestrées, en quatuor amoureux soutenu par une distribution d’authentiques « jeunes premiers » aussi fragiles qu’exaltés et en vraies-fausses improvisations façon commedia dell’arte. Les hybridations hasardeuses de l’auteur élisabéthain conviennent à merveille à Guillaume Vincent, qui puise dans sa propre schizophrénie artistique de quoi monter trois pièces en une et multiplier les mises en scène, fragmentant son spectacle pour en faire un kaléidoscope théâtral. Du théâtre, rien que du théâtre, mais radicalement foisonnant, débridé et inventif.

DISTRIBUTION

MISE EN SCÈNE ET TEXTE GUILLAUME VINCENT / DRAMATURGIE MARION STOUFFLET / TRADUCTION JEAN-MICHEL DÉPRATS / SCÉNOGRAPHIE FRANÇOIS GAUTHIERLAFAYE / EN COLLABORATION AVEC JAMES BRANDILY / LUMIÈRES NIKO JOUBERT / EN COLLABORATION AVEC CÉSAR GODEFROY / COMPOSITION MUSICALE OLIVIER PASQUET ET PHILIPPE ORIVEL / SON GÉRALDINE FOUCAULT / EN COLLABORATION AVEC FLORENT DALMAS / COSTUMES LUCIE DURAND EN COLLABORATION AVEC ELISABETH CERQUEIRA ET GWENN TILLENON / COLLABORATION MOUVEMENT STÉFANY GANACHAUD / ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE JANE PIOT / RÉGIE GÉNÉRALE ET VIDÉO EDOUARD TRICHET LESPAGNOL / RÉGIE PLATEAU MURIEL VALAT ET DAVID JOURDAIN / RÉGIE MICROS ROSE BRUNEAU / PERRUQUES ET MAQUILLAGES JUSTINE DENIS / MAQUILLAGE MYTIL BRIMEUR / MARIONNETTE BÉRANGÈRE VANTUSSO / MOULAGE ANNE LERAY / PHOTO DÉCOR FLAVIE TRICHET LESPAGNOL / COACH VOCAL MARLÈNE SCHAFF / PERRUQUES ET MAQUILLAGES JUSTINE DENIS / COMMUNICATION/DIFFUSION NINON LECLÈRE / PRODUCTION — ADMINISTRATION LAURE DUQUÉ ET SIMON GELIN / CRÉDIT PHOTOS ELISABETH CARECCHIO / AVEC ELSA AGNÈS, CANDICE BOUCHET, EMILIE INCERTI FORMENTINI, ELSA GUEDJ, FLORENCE JANAS, HECTOR MANUEL, ESTELLE MEYER, ALEXANDRE MICHEL, PHILIPPE ORIVEL, MAKITA SAMBA, KYOKO TAKENAKA, CHARLES VAN DE VYVER, GERARD WATKINS, CHARLES-HENRI WOLFF ET LA PARTICIPATION DE LUCIE DURAND, DAVID JOURDAIN, JANE PIOT, ET MURIEL VALAT ET DE QUATRE ENFANTS / crédit photos Elisabeth Carecchio // http://www.midiminuit.fr/

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93