BALLET DE LORRAINE
WILLIAM FORSYTHE
CECILIA BENGOLEA
& FRANçOIS CHAIGNAUD
STEPTEXT / DUO / DEVOTED
Danse JEUDI 11 MAI 20H30 / Zénith de Pau
1H30 AVEC ENTRACTE / TARIF A

Le CCN-Ballet de Lorraine est invité au Zénith pour une soirée unique comprenant deux ballets de William Forsythe entrés à son répertoire, Steptext et Duo, ainsi qu’une commande passée à Cecilia Bengolea et François Chaignaud, Devoted.

Le quatuor Steptext (1985) incarne le vocabulaire historiquement repérable et pourtant singulièrement contemporain de Forsythe dans la manière dont chaque geste est articulé. Le prolongement infini du mouvement se poursuit en contrepoint à la déconstruction musicale d’une chaconne de Bach. Suit Duo (1996), pièce pour deux danseuses, un essai sur le temps. D’une grâce rare, les deux interprètes composent en avant-scène une horloge qui déroule son mécanisme de spirale avec une précision sidérante. Enfin, on retrouve dans la pièce pour neuf danseuses Devoted (2015), comme dans le trio Dub love, la fascination des chorégraphes Cecilia Bengolea et François Chaignaud pour les pointes et leur recours iconoclaste et jubilatoire aux danses urbaines et populaires.

« Extrêmement fine et réussie, la chorégraphie de Devoted, qui alterne la détermination des lignes classiques à de vertigineux tourbillons qui se désagrègent ou se déglinguent sous la poussée de la nécessité à rester sur pointe – y compris lors de sauts infernaux –, s’insère à merveille dans cet ensemble qui dissèque la danse et son histoire avec autant d’intelligence que de sens historique. » Agnès Izrine, Dansercanalhistorique, mai 2015.

STEPTEXT CRÉÉ EN JANVIER 1985 PAR L’ATERBALLETTO ITALIE, ENTRÉE AU RÉPERTOIRE DU CCN - BALLET DE LORRAINE LE 19 FÉVRIER 2009 À L’OPÉRA NATIONAL DE LORRAINE / CHORÉGRAPHIE WILLIAM FORSYTHE / MUSIQUE JEAN-SÉBASTIEN BACH - PARTITA NO. 2 BWV1004 IN D MINOR, CHACONNE / DÉCORS, LUMIÈRES, COSTUMES WILLIAM FORSYTHE / REMONTÉ PAR DOUGLAS BECKER, NOAH GELBER ET THIERRY GUIDERDONI / RÉPÉTITRICE ISABELLE BOURGEAIS
DUO PREMIÈRE MONDIALE LE 20 JANVIER 1996, BALLETT FRANKFURT, STÄDTISCHE BÜHNEN FRANCFORT, ENTRÉE AU RÉPERTOIRE DU CCN – BALLET DE LORRAINE LE 12 MAI 2015 / CHORÉGRAPHIE WILLIAM FORSYTHE / MUSIQUE THOM WILLEMS / SCÈNE, LUMIÈRES & COSTUMES WILLIAM FORSYTHE / TRANSMISSION CYRIL BALDY / RÉPÉTITRICE ISABELLE BOURGEAIS / crédit photos Arno Paul
DEVOTED PREMIÈRE LE 12 MAI 2015 À L’OPÉRA NATIONAL DE LORRAINE / CHORÉGRAPHIE CECILIA BENGOLEA ET FRANÇOIS CHAIGNAUD / MUSIQUE PHILIP GLASS, ANOTHER LOOK AT HARMONY PART IV / LUMIÈRES JEAN-MARC SEGALEN / COSTUMES CECILIA BENGOLEA ET FRANÇOIS CHAIGNAUD RÉALISÉS AVEC L’ATELIER DU CCN - BALLET DE LORRAINE / PROFESSEURS DANCEHALL GIDDY ELITE TEAM, DAMION BG DANCERZ / DANSEUSE ASSOCIÉE À LA PRÉPARATION ERIKA MYAUCHI / REMERCIEMENTS FLORENCE ABELIN, PHILIPPE GLADIEUX ET DONATIEN VEISMANN / RÉPÉTITRICE VALÉRIE FERRANDO / crédit photos Arno Paul

Le CCN-Ballet de Lorraine est invité au Zénith pour une soirée unique comprenant deux ballets de William Forsythe entrés à son répertoire, Steptext et Duo, ainsi qu’une commande passée à Cecilia Bengolea et François Chaignaud, Devoted.

Le quatuor Steptext (1985) incarne le vocabulaire historiquement repérable et pourtant singulièrement contemporain de Forsythe dans la manière dont chaque geste est articulé. Le prolongement infini du mouvement se poursuit en contrepoint à la déconstruction musicale d’une chaconne de Bach. Suit Duo (1996), pièce pour deux danseuses, un essai sur le temps. D’une grâce rare, les deux interprètes composent en avant-scène une horloge qui déroule son mécanisme de spirale avec une précision sidérante. Enfin, on retrouve dans la pièce pour neuf danseuses Devoted (2015), comme dans le trio Dub love, la fascination des chorégraphes Cecilia Bengolea et François Chaignaud pour les pointes et leur recours iconoclaste et jubilatoire aux danses urbaines et populaires.

« Extrêmement fine et réussie, la chorégraphie de Devoted, qui alterne la détermination des lignes classiques à de vertigineux tourbillons qui se désagrègent ou se déglinguent sous la poussée de la nécessité à rester sur pointe – y compris lors de sauts infernaux –, s’insère à merveille dans cet ensemble qui dissèque la danse et son histoire avec autant d’intelligence que de sens historique. » Agnès Izrine, Dansercanalhistorique, mai 2015.

DISTRIBUTION

STEPTEXT CRÉÉ EN JANVIER 1985 PAR L’ATERBALLETTO ITALIE, ENTRÉE AU RÉPERTOIRE DU CCN - BALLET DE LORRAINE LE 19 FÉVRIER 2009 À L’OPÉRA NATIONAL DE LORRAINE / CHORÉGRAPHIE WILLIAM FORSYTHE / MUSIQUE JEAN-SÉBASTIEN BACH - PARTITA NO. 2 BWV1004 IN D MINOR, CHACONNE / DÉCORS, LUMIÈRES, COSTUMES WILLIAM FORSYTHE / REMONTÉ PAR DOUGLAS BECKER, NOAH GELBER ET THIERRY GUIDERDONI / RÉPÉTITRICE ISABELLE BOURGEAIS
DUO PREMIÈRE MONDIALE LE 20 JANVIER 1996, BALLETT FRANKFURT, STÄDTISCHE BÜHNEN FRANCFORT, ENTRÉE AU RÉPERTOIRE DU CCN – BALLET DE LORRAINE LE 12 MAI 2015 / CHORÉGRAPHIE WILLIAM FORSYTHE / MUSIQUE THOM WILLEMS / SCÈNE, LUMIÈRES & COSTUMES WILLIAM FORSYTHE / TRANSMISSION CYRIL BALDY / RÉPÉTITRICE ISABELLE BOURGEAIS / crédit photos Arno Paul
DEVOTED PREMIÈRE LE 12 MAI 2015 À L’OPÉRA NATIONAL DE LORRAINE / CHORÉGRAPHIE CECILIA BENGOLEA ET FRANÇOIS CHAIGNAUD / MUSIQUE PHILIP GLASS, ANOTHER LOOK AT HARMONY PART IV / LUMIÈRES JEAN-MARC SEGALEN / COSTUMES CECILIA BENGOLEA ET FRANÇOIS CHAIGNAUD RÉALISÉS AVEC L’ATELIER DU CCN - BALLET DE LORRAINE / PROFESSEURS DANCEHALL GIDDY ELITE TEAM, DAMION BG DANCERZ / DANSEUSE ASSOCIÉE À LA PRÉPARATION ERIKA MYAUCHI / REMERCIEMENTS FLORENCE ABELIN, PHILIPPE GLADIEUX ET DONATIEN VEISMANN / RÉPÉTITRICE VALÉRIE FERRANDO / crédit photos Arno Paul

+ PLUS D'INFOS
BIOGRAPHIE

WILLIAM FORSYTHE
Né en 1949 à New York, William Forsythe grandit à l’époque du Rock and roll et des comédies musicales dont il raffole. Il étudie la danse à l’université de Jacksonville puis à l’école du Joffrey Ballet dont il intègre les rangs en 1971. Il est d’abord fasciné par le style complexe et abstrait de Balanchine que lui enseigne un danseur de l’American Ballet. Il considère d’ailleurs ses premières oeuvres comme d’évidentes imitations du maître russo-américain. Dans les années 1980, alors que la danse contemporaine rompt avec le langage de la danse classique et se nourrit de la danse moderne américaine, William Forsythe au contraire s’inspire du vocabulaire classique pour mieux le déconstruire. Les arabesques sur pointe se transforment en pas de danse jazz ou de hip hop, la perfection des mouvements classiques est poussée à l’extrême en déhanchés et torsions, transfigurés. Il compte déjà une vingtaine d’œuvres à son actif quand il prend la direction du Ballet de Francfort, troupe résidente de l’Opéra de Francfort en 1984. D’entrée de jeu, il impose sa marque en créant ARTIFACT, qui détourne tous les codes théâtraux et révèle une danse survoltée. La notoriété de la compagnie se répand rapidement, avec entre autre la création de Steptext en 1985. William Forsythe devient seul responsable de la compagnie en 1999 et la dirige jusqu’en 2005. Après la dissolution du Ballet de Francfort, il fonde un nouvel ensemble plus indépendant qu’il a dirigé de 2005 à 2015.

CECILIA BENGOLEA & FRANÇOIS CHAIGNAUD
Né à Rennes, François Chaignaud étudie la danse depuis l’âge de 6 ans. Diplômé en 2003 du Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris, il collabore ensuite auprès de plusieurs chorégraphes, notamment Boris Charmatz, Emmanuelle Huynh, Alain Buffard, Dominique Brun. Depuis He’s One that Goes to Sea for Nothing but to Make him sick (2004) jusqu’à Думи мої (2013), il crée des performances dans lesquelles s’articulent danses et chants, dans les lieux les plus divers, à la croisée de différentes inspirations. S’y dessinent la possibilité d’un corps tendu entre l’exigence sensuelle du mouvement et la puissance d’évocation du chant et la convergence de références historiques hétérogènes – de la littérature érotique (Aussi Bien Que Ton Coeur Ouvre Moi Les Genoux, 2008) aux arts sacrés. Également historien, il a publié aux PUR L’Affaire Berger-Levrault : le féminisme à l’épreuve (1898-1905). Cette curiosité historique le conduit à initier des collaborations diverses, notamment avec la légendaire drag queen Rumi Missabu des Cockettes, avec le cabarettiste Jérôme Marin (Sous l’ombrelle, 2011, qui ravive des mélodies oubliées du début du XXème siècle), avec l’artiste Marie Caroline Hominal (Duchesses, 2009), avec les couturiers Romain Brau et Charlie Le Mindu, avec le plasticien Theo Mercier, avec le photographe Donatien Veismann… Il poursuit actuellement une recherche sur les répertoires de polyphonies (géorgiennes, préchrétiennes et médiévales). Danseuse, chorégraphe née a Buenos Aires, Cecilia Bengolea est basée à Paris depuis 2001. Elle collabore avec les chorégraphes João Fiadeiro, Claudia Triozzi, Mark Tompkins, Yves- Nöel Genod, Alain Buffard, Mathilde Monnier, Alice Chauchat, Monika Gintersdofer et Knut Classen. Cecilia Bengolea réalise en 2011 à Rio de Janeiro deux courtsmétrages en dialogue avec l’oeuvre Tristes Tropiques de Claude Levi Strauss : La Beauté (tôt) vouée à se défaire avec Donatien Veisman et Cri de Pilaga. En 2005, Cecilia Bengolea et François Chaignaud fondent la compagnie Vlovajob Pru. Ils créent Pâquerette (2005-2008), Sylphides (2009), Castor et Pollux (2010), Danses Libres (d’après des chorégraphies de François Malkovsky et Suzanne Bodak, 2010), (M)IMOSA (avec Trajal Harrell et Marlene Monteiro Freitas, 2011), altered natives’ Say Yes To Another Excess – TWERK (2012), et DUB LOVE (2013). En 2009, Cecilia Bengolea et François Chaignaud remportent le prix de la révélation chorégraphique de la critique de Paris. Ils ont reçu le prix Jeunes Artistes à la Biennale de Gwangju en 2014 pour Sylphides et DUB LOVE. Ils sont artistes en résidence longue à l’Echangeur - CDC Picardie (2014/2015/2016) et seront associés à Bonlieu, Scène Nationale d’Annecy à partir de 2016.


NOTES

STEPTEXT
« Fugue de la mécanique du rituel théâtral, Steptext s’attache à suspendre les mécanismes, tant fondamentaux qu’accessoires, d’exécution de la performance qui ont déterminé la structure de la représentation théâtrale. Il en résulte une série de "suspens" musicaux, scénographiques et chorégraphiques disloqués qui créent une ambiance de narration chargée (pour une femme et trois hommes). »
William Forsythe

DUO
Duo est présenté dans un espace restreint devant le rideau, juste au bord de la scène. Deux danseurs créent une sorte d’horloge. Ils inscrivent progressivement le temps dans une forme de spirale et le rendent ainsi visible en travaillant à l’intégration de celui-ci dans l’espace. Ils développent un modèle chorégraphique spécifique et complexe qui se déploie avec les culbutes, cisaillements, frappés et renversés qu’ils effectuent. Leurs corps brillent dans un chatoiement de noir, ils volent avec une forme de précision continue et téméraire, et par leur souffle, rendent visible les différentes strates du temps. La musique lointaine se fait, apparaît et disparaît comme les danseurs dans une forme de tournoiement continu qui atteint un calme parfait. Avec cette prodigieuse pièce, William Forsythe créé une forme d’horloge inscrite dans un mouvement de retour continu à l’origine.

DEVOTED « Nous avons composé une chorégraphie de longues lignes, de spins, de pas de ballet et dancehall. Nous voulons créer une continuité entre le passé classique et moderne et notre temps, des lignes de fuite vers le passé et de spéculation vers le futur. »
Cecilia Bengolea et François Chaignaud


PARTAGER     
Extrait de Devoted
Extrait de Duo
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93