Pierre Maillet
Letzlove – portrait(s) Foucault
Théâtre LUNDI 13 & MARDI 14 NOVEMBRE 20h30 / Théâtre Saragosse
1H15 / TARIF B

Artiste associé à la comédie de Caen, le metteur en scène Pierre Maillet se prête au jeu du portrait-spectacle, convoquant tout le fourmillement intellectuel et social d’une époque en mouvement, celle des années 1970, qui résonne avec les questionnements de notre société actuelle. Il met en scène un livre d’entretien, publié en 1978, entre le philosophe Michel Foucault et un jeune auto-stoppeur de vingt ans. Au cours de la conversation qui se noue entre eux, sont abordées les mutations existentielles de la jeunesse dans son rapport avec la sexualité, les drogues, la famille, le travail, la religion, la musique, les lectures et la révolution. Quarante ans après, l’intérêt de ce document réside autant dans les expériences vécues de Thierry Voetzel que dans le portrait en creux de son interviewer : un philosophe joyeux, intéressé par tout et particulièrement la jeunesse, la nouvelle génération qui n’a pas connu directement Mai 68. Le jeune comédien Maurin Olles est la révélation de ce spectacle. Il incarne le jeune amant de Foucault avec l’évidence de sa jeunesse, de sa beauté et une façon d’être magnifique de simplicité.

« Témoignage d’une période révolue et d’une société en transformation, ce spectacle émouvant et nécessaire pose des questions infiniment actuelles sur la révolution, la liberté, les luttes intimes et politiques. » L’humanité, Sophie Joubert, janvier 2017.

Texte Michel Foucault, Thierry Voeltzel / Adaptation et mise en scène Pierre Maillet / Avec Maurin Olles et Pierre Maillet / À partir du livre de Thierry Voeltzel Vingt ans et après, édité aux éditions Verticales / Crédit photos Tristan Jeanne-Valès

+ PRODUCTIONS

Production Comédie de Caen – CDN de Normandie / Avec le soutien artistique du DIESE # Rhône-Alpes.

Artiste associé à la comédie de Caen, le metteur en scène Pierre Maillet se prête au jeu du portrait-spectacle, convoquant tout le fourmillement intellectuel et social d’une époque en mouvement, celle des années 1970, qui résonne avec les questionnements de notre société actuelle. Il met en scène un livre d’entretien, publié en 1978, entre le philosophe Michel Foucault et un jeune auto-stoppeur de vingt ans. Au cours de la conversation qui se noue entre eux, sont abordées les mutations existentielles de la jeunesse dans son rapport avec la sexualité, les drogues, la famille, le travail, la religion, la musique, les lectures et la révolution. Quarante ans après, l’intérêt de ce document réside autant dans les expériences vécues de Thierry Voetzel que dans le portrait en creux de son interviewer : un philosophe joyeux, intéressé par tout et particulièrement la jeunesse, la nouvelle génération qui n’a pas connu directement Mai 68. Le jeune comédien Maurin Olles est la révélation de ce spectacle. Il incarne le jeune amant de Foucault avec l’évidence de sa jeunesse, de sa beauté et une façon d’être magnifique de simplicité.

« Témoignage d’une période révolue et d’une société en transformation, ce spectacle émouvant et nécessaire pose des questions infiniment actuelles sur la révolution, la liberté, les luttes intimes et politiques. » L’humanité, Sophie Joubert, janvier 2017.

DISTRIBUTION

Texte Michel Foucault, Thierry Voeltzel / Adaptation et mise en scène Pierre Maillet / Avec Maurin Olles et Pierre Maillet / À partir du livre de Thierry Voeltzel Vingt ans et après, édité aux éditions Verticales / Crédit photos Tristan Jeanne-Valès

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93