Alban Richard avec
Arnaud Rebotini
Fix Me
Danse JEUDI 05 DÉCEMBRE 20H30 / Espace James Chambaud - Lons
1H00 / TARIF B

Prenant le parti de construire dans ses créations un corps spécifique à chaque nouvelle forme musicale abordée, Alban Richard, chorégraphe et directeur du CCN de Caen en Normandie, s’intéresse ici à l’énergie sonore de prêches d’évangélistes noires américaines, de discours politiques et de chansons de hip-hop féministes. Calquée sur la structure d’une symphonie classique, la danse dialogue avec les boites à rythmes et les synthés vibrants manoeuvrés par Arnaud Rebotini, figure de la scène électro française, récompensé pour la BO du film 120 battements par minute.

Le titre Fix Me joue sur un triple sens : il signifie à la fois « aide-moi » et « regarde moi », pouvant également faire allusion au shoot de drogue. Les quatre danseurs sont bien dans une forme d’ultra-présence, dans un appel constant au regard du spectateur. La pièce se construit sur une production incessante de sons et de mouvements, comme dans un prêche où la parole invective et tourne en boucle. Stroboscopes à vitesse variable et flashs lumineux, la lumière de Jan Fedinger enveloppe interprètes et spectateurs dans un même espace à la fois hypnotique et vibratoire. Les corps, eux, sont mus jusqu’à la transe par le débit textuel, le rythme, la rage de convaincre. Rivalisant d’énergie pour accaparer le regard et l’écoute du public, musique et danse interagissent étroitement jusqu’à l’épuisement.

EN PARTENARIAT AVEC L’ESPACE JAMES CHAMBAUD

Conception, chorégraphie Alban Richard / Musique originale et interprétation live Arnaud Rebotini / Créé et interprété par Aina Alegre, Mélanie Cholet, Max Fossati, Asha Thomas / Lumière Jan Fedinger / Régie lumière Lionel Colet / Son Vanessa Court / Régie son Denis Dupuis / Costumes Fanny Brouste / Réalisation costumes Yolène Guais / Dramaturgie Anne Kersting / Assistanat chorégraphique Daphné Mauger / Conseil en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé Nathalie Schulmann / Régie générale et plateau Olivier Ingouf / Régisseur de tournée d’Arnaud Rebotini Marco Paschke / Danseurs stagiaires Elsa Dumontel et Hugues Rondepierre / CRÉDITS PHOTOS AGATHE POUPENEY

+ PRODUCTIONS

Remerciements à Catherine Dénécy et Benjamin Furbacco Production déléguée Centre chorégraphique national de Caen en Normandie / Coproduction Chaillot – Théâtre national de la Danse, Manège scène nationale de Reims, Opéra de Rouen – Normandie / Résidence de création Le Cargö, scène de musiques actuelles, Caen / Aide à la résidence Théâtre d’Arles, scène conventionnée d’intérêt national art et création – Pôle régional de développement culturel, Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée d’intérêt national art et création – danse de Tremblay-en-France Le Centre chorégraphique national de Caen en Normandie est subventionné par le Ministère de la Culture – DRAC Normandie, la Région Normandie, la ville de Caen, le Département du Calvados, le Département de la Manche et le Département de l’Orne / Il reçoit l’aide de l’Institut français pour certaines de ses tournées à l’étranger.

Prenant le parti de construire dans ses créations un corps spécifique à chaque nouvelle forme musicale abordée, Alban Richard, chorégraphe et directeur du CCN de Caen en Normandie, s’intéresse ici à l’énergie sonore de prêches d’évangélistes noires américaines, de discours politiques et de chansons de hip-hop féministes. Calquée sur la structure d’une symphonie classique, la danse dialogue avec les boites à rythmes et les synthés vibrants manoeuvrés par Arnaud Rebotini, figure de la scène électro française, récompensé pour la BO du film 120 battements par minute.

Le titre Fix Me joue sur un triple sens : il signifie à la fois « aide-moi » et « regarde moi », pouvant également faire allusion au shoot de drogue. Les quatre danseurs sont bien dans une forme d’ultra-présence, dans un appel constant au regard du spectateur. La pièce se construit sur une production incessante de sons et de mouvements, comme dans un prêche où la parole invective et tourne en boucle. Stroboscopes à vitesse variable et flashs lumineux, la lumière de Jan Fedinger enveloppe interprètes et spectateurs dans un même espace à la fois hypnotique et vibratoire. Les corps, eux, sont mus jusqu’à la transe par le débit textuel, le rythme, la rage de convaincre. Rivalisant d’énergie pour accaparer le regard et l’écoute du public, musique et danse interagissent étroitement jusqu’à l’épuisement.

DISTRIBUTION

Conception, chorégraphie Alban Richard / Musique originale et interprétation live Arnaud Rebotini / Créé et interprété par Aina Alegre, Mélanie Cholet, Max Fossati, Asha Thomas / Lumière Jan Fedinger / Régie lumière Lionel Colet / Son Vanessa Court / Régie son Denis Dupuis / Costumes Fanny Brouste / Réalisation costumes Yolène Guais / Dramaturgie Anne Kersting / Assistanat chorégraphique Daphné Mauger / Conseil en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé Nathalie Schulmann / Régie générale et plateau Olivier Ingouf / Régisseur de tournée d’Arnaud Rebotini Marco Paschke / Danseurs stagiaires Elsa Dumontel et Hugues Rondepierre / CRÉDITS PHOTOS AGATHE POUPENEY

Max Fossati STAGE DANSE
SAMEDI 07 & DIMANCHE 08 DÉCEMBRE
10H00—12H30—13H30—16H00
Théâtre Saragosse

Ce temps de stage mené par Max Fossati, interprète pour le CCN de Caen, permet d’explorer les modalités de relation entre la danse et la musique exploités dans le spectacle Fix Me. Les stagiaires découvrent certains procédés chorégraphiques qui fondent la démarche d’Alban Richard et abordent les matériaux sources propres à Fix Me. À partir des matériaux sonores de la pièce (discours politiques, chansons de hip hop féministes, prêches américains) et de la musique d’Arnaud Rebotini, Max Fossati leur fait partager l’univers gestuel de la pièce. Ils observent et éprouvent ainsi les relations de pouvoir entre la danse et la musique. Max Fossati a suivi les formations supérieures du CNDC d’Angers puis celles du CCN de Montpellier. Il participe depuis 2002 aux projets d’Alban Richard en tant qu’interprète principalement mais aussi en tant qu’assistant chorégraphique.

TOUS PUBLICS. TARIF PLEIN 65€, RÉDUIT 35€ + ADHÉSION 15€.
UNE PLACE POUR FIX ME COMPRISE DANS LE STAGE.

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93