David Geselson
Le silence et la peur
Théâtre MARDI 18 & MERCREDI 19 FÉVRIER 20H30 / Théâtre Saragosse
2H00 / TARIF B

Création 2020

La vie de Nina Simone est une traversée terrible et sublime, une épopée de 70 ans qui se termine dans une solitude presque totale, en France, en 2003 à Carry le Rouet. C’est à la fois l’histoire d’une quête intime, éperdue, pour la reconnaissance et celle d’une lutte politique vitale qui résonne aujourd’hui encore. Enfant prodige et effrontée de Tryon dans le fin fond de la Caroline du Nord devenue star emblématique de la culture américaine, Nina Simone a aussi été l’une des voix du mouvement afro-américain de lutte pour les droits civiques.

Dans la lignée de ses précédents projets, dont le mémorable Doreen qui ouvrait la saison 17/18 de la scène Espaces Pluriels, David Geselson compose une forme théâtrale à partir de documents réels et d’éléments historiques, tirant sa matière de biographies, d’autobiographies, de récits intimes... La pièce se construit sur la rencontre entre deux mondes, entre deux héritages artistiques, associant à la compagnie Lieux-dits trois artistes afro-américains croisés à New-York. Partant de la figure stellaire de Nina Simone, le metteur en scène évoque ainsi la conquête meurtrière des Amériques par les Occidentaux à partir du 15e siècle et, ce faisant, une partie de l’histoire des Afro- Américains dont les tragiques destinées sont indissolublement liées à la conquête du « Nouveau Monde ».

Texte et mise en scène David Geselson / Collaboration à la mise en scène et interprétation Dee Beasnael, Elios Noël, Laure Mathis, Kim Sullivan (distribution en cours) / Scénographie Lisa Navarro / Création lumière Jérémie Papin / Création vidéo Jérémie Scheidler / Création son Loïc Le Roux / Costumes Benjamin Moreau / Assistanat à la mise en scène Shady Nafar / Régie générale Sylvain Tardy / Administration, production, diffusion, relations presse AlterMachine Noura Sairour et Carole Willemot / CRÉDITS PHOTOS DOROTHEA LANGE

+ PRODUCTIONS

Production Compagnie Lieux- Dits / Coproduction Théâtre de Lorient, centre dramatique national, Le Canal - Théâtre du Pays de Redon, Théâtre National de Bretagne - Rennes, ThéâtredelaCité - CDN Toulouse Occitanie, Théâtre d’Arles, scène conventionnée d’intérêt national
- art et création, Théâtre de la Bastille, Espaces Pluriels, Scène conventionnée danse – Pau, L’empreinte scène nationale Brive/Tulle, Théâtre Le Rayon Vert, Scène conventionnée d’intérêt national – art en territoire de Saint-Valéry-en- Caux, Le Gallia Théâtre, scène conventionnée d’intérêt national – art et création de Saintes, La Comédie de Reims - Centre Dramatique National, Théâtre des Quatre saisons, Gradignan, Théâtre de Choisy-le-Roi - Scène conventionnée d’Intérêt national
- Art et création pour la diversité linguistique, La Rose des Vents, Scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq, CDN Besançon Franche-Comté (en cours) Avec le soutien du Ministère de la Culture, de Théâtre Ouvert – Centre national des Dramaturgies Contemporaines, La Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon – centre national des écritures du spectacle, de l’Institut français dans le cadre de son programme Théâtre Export, de FACE Foundation Contemporary Theater, de la Harlem Stage – New York - Etats–Unis, du Teatro Nacional Dona Maria II, Lisbonne, Portugal et du Théâtre de l’Aquarium. En résidence au CDN de Normandie-Rouen La compagnie Lieux-Dits est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Ile-de- France.

La vie de Nina Simone est une traversée terrible et sublime, une épopée de 70 ans qui se termine dans une solitude presque totale, en France, en 2003 à Carry le Rouet. C’est à la fois l’histoire d’une quête intime, éperdue, pour la reconnaissance et celle d’une lutte politique vitale qui résonne aujourd’hui encore. Enfant prodige et effrontée de Tryon dans le fin fond de la Caroline du Nord devenue star emblématique de la culture américaine, Nina Simone a aussi été l’une des voix du mouvement afro-américain de lutte pour les droits civiques.

Dans la lignée de ses précédents projets, dont le mémorable Doreen qui ouvrait la saison 17/18 de la scène Espaces Pluriels, David Geselson compose une forme théâtrale à partir de documents réels et d’éléments historiques, tirant sa matière de biographies, d’autobiographies, de récits intimes... La pièce se construit sur la rencontre entre deux mondes, entre deux héritages artistiques, associant à la compagnie Lieux-dits trois artistes afro-américains croisés à New-York. Partant de la figure stellaire de Nina Simone, le metteur en scène évoque ainsi la conquête meurtrière des Amériques par les Occidentaux à partir du 15e siècle et, ce faisant, une partie de l’histoire des Afro- Américains dont les tragiques destinées sont indissolublement liées à la conquête du « Nouveau Monde ».

DISTRIBUTION

Texte et mise en scène David Geselson / Collaboration à la mise en scène et interprétation Dee Beasnael, Elios Noël, Laure Mathis, Kim Sullivan (distribution en cours) / Scénographie Lisa Navarro / Création lumière Jérémie Papin / Création vidéo Jérémie Scheidler / Création son Loïc Le Roux / Costumes Benjamin Moreau / Assistanat à la mise en scène Shady Nafar / Régie générale Sylvain Tardy / Administration, production, diffusion, relations presse AlterMachine Noura Sairour et Carole Willemot / CRÉDITS PHOTOS DOROTHEA LANGE

Le silence et la peur / David Geselson
MARDI 18 & MERCREDI 19 FÉVRIER 20H30
Théâtre Saragosse

La vie de Nina Simone est une traversée terrible et sublime, une épopée de 70 ans qui se termine dans une solitude presque totale, en France, en 2003 à Carry le Rouet. C’est à la fois l’histoire d’une quête intime, éperdue, pour la reconnaissance et celle d’une lutte politique vitale qui résonne aujourd’hui encore. Enfant prodige et effrontée de Tryon dans le fin fond de la Caroline du Nord devenue star emblématique de la culture américaine, Nina Simone a aussi été l’une des voix du mouvement afro-américain de lutte pour les droits civiques.

Dans la lignée de ses précédents projets, dont le mémorable Doreen qui ouvrait la saison 17/18 de la scène Espaces Pluriels, David Geselson compose une forme théâtrale à partir de documents réels et d’éléments historiques, tirant sa matière de biographies, d’autobiographies, de récits intimes... La pièce se construit sur la rencontre entre deux mondes, entre deux héritages artistiques, associant à la compagnie Lieux-dits trois artistes afro-américains croisés à New-York. Partant de la figure stellaire de Nina Simone, le metteur en scène évoque ainsi la conquête meurtrière des Amériques par les Occidentaux à partir du 15e siècle et, ce faisant, une partie de l’histoire des Afro- Américains dont les tragiques destinées sont indissolublement liées à la conquête du « Nouveau Monde ».

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93