Précédent
Suivant
À ne pas rater
Nicolas Heredia
Théâtre / lundi 10 & mardi 11 février 20h  / Théâtre Saragosse
1H10 / TARIF B

Nicolas Heredia s’attaque avec beaucoup d’humour à notre besoin névrotique d’optimiser le temps. Pariant sur l’attente du divertissement, il joue avec notre frustration, dans une pièce radicale à la légèreté stimulante.

La pièce, qui suit une partition irrésistible où s’entremêlent banalités et réflexions philosophiques, est malicieusement sous-titrée « moment à passer ensemble au détriment du reste ». Si vous choisissez ce spectacle, vous serez d’ailleurs coincés dans la salle une heure durant et vous raterez, inévitablement, tout ce qui se passera ailleurs. Et pendant que vous serez pleinement occupés à passer à côté d’un nombre incalculable d’événements, que va-t-il se produire sur le plateau ? Faut-il accepter le vide ? Ou tenter de le remplir ? Prendrez-vous le risque de consacrer une heure entière à ce spectacle, uniquement parce qu’il est pourvu d’un titre accrocheur ? Avec une fantaisie qui tire vers l’absurde, Nicolas Heredia fait une démonstration magistrale que le vide est un matériau dramatique et comique des plus efficaces. « L’air de ne pas y toucher, Nicolas Heredia et Sophie Lequenne nous proposent une réflexion subtile et hilarante sur notre état de perpétuelle frustration marchandisée. » JEAN-LUC PORQUET, LE CANARD ENCHAÎNÉ, 20 JUILLET 2022

Écriture, scénographie et mise en scène Nicolas Heredia / Distribution Nicolas Heredia, Sophie Lequenne / Manipulations Gaël Rigaud, Marie Robert / Collaboration artistique Marion Coutarel / Construction et régie générale Gaël Rigaud / Création lumière Marie Robert / Régie son et écrans Mathieu Vinsson / Coordination de production Bruno Jacob, Mathilde Lubac-Quittet / Crédit photo Marie Clauzade & La Vaste Entreprise
PRODUCTION

Production La Vaste Entreprise / Coproduction Le Parvis – scène nationale Tarbes Pyrénées, Théâtre des 13 vents – CDN Montpellier, Théâtre Jean Vilar – Montpellier, SNA – Scène Nationale d’Albi / Soutien Théâtre d’O – Département de l’Hérault, Hangar Théâtre – ENSAD Montpellier, La Bulle Bleue ESAT artistique – Montpellier, Musée du Louvre-Lens, Culture Commune – scène nationale du Pas de Calais, Théâtre de Nîmes – scène conventionnée, Scènes Croisées de Lozère – scène conventionnée, Résurgence – arts vivants en Lodévois & Larzac, Le Sillon – scène conventionnée Clermont-l’Hérault / Avec l’aide de la DRAC Occitanie, Région Occitanie, Département de l’Hérault, Ville de Montpellier

Nicolas Heredia s’attaque avec beaucoup d’humour à notre besoin névrotique d’optimiser le temps. Pariant sur l’attente du divertissement, il joue avec notre frustration, dans une pièce radicale à la légèreté stimulante.

La pièce, qui suit une partition irrésistible où s’entremêlent banalités et réflexions philosophiques, est malicieusement sous-titrée « moment à passer ensemble au détriment du reste ». Si vous choisissez ce spectacle, vous serez d’ailleurs coincés dans la salle une heure durant et vous raterez, inévitablement, tout ce qui se passera ailleurs. Et pendant que vous serez pleinement occupés à passer à côté d’un nombre incalculable d’événements, que va-t-il se produire sur le plateau ? Faut-il accepter le vide ? Ou tenter de le remplir ? Prendrez-vous le risque de consacrer une heure entière à ce spectacle, uniquement parce qu’il est pourvu d’un titre accrocheur ? Avec une fantaisie qui tire vers l’absurde, Nicolas Heredia fait une démonstration magistrale que le vide est un matériau dramatique et comique des plus efficaces. « L’air de ne pas y toucher, Nicolas Heredia et Sophie Lequenne nous proposent une réflexion subtile et hilarante sur notre état de perpétuelle frustration marchandisée. » JEAN-LUC PORQUET, LE CANARD ENCHAÎNÉ, 20 JUILLET 2022

DISTRIBUTION

Écriture, scénographie et mise en scène Nicolas Heredia / Distribution Nicolas Heredia, Sophie Lequenne / Manipulations Gaël Rigaud, Marie Robert / Collaboration artistique Marion Coutarel / Construction et régie générale Gaël Rigaud / Création lumière Marie Robert / Régie son et écrans Mathieu Vinsson / Coordination de production Bruno Jacob, Mathilde Lubac-Quittet / Crédit photo Marie Clauzade & La Vaste Entreprise

   
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
D'INTÉRÊT NATIONAL
ART ET CRÉATION DANSE