Lia Rodrigues
Companhia de Danças
Encantado
Danse / Lundi 31 janvier 20h30  / Théâtre Saragosse
1h00 / TARIF B

« Malgré Bolsonaro, malgré la vague si meurtrière de l’épidémie, Lia Rodrigues et ses onze danseurs restent debout, portés par un collectif sans faille et cette obstination à créer face au chaos ambiant du monde. Habitée par les encantados, ces entités de la culture afro-indigène brésilienne qui flottent entre deux mondes et logent dans la nature, sa nouvelle création prélève des pulsions de métamorphose et de solidarité dans tout organisme vivant. Insectes, arbres, ciel et forces obscures s’entrechoquent dans une cérémonie écolo-chorégraphique que les onze corps habitent d’une vitalité très concrète. Imprégnée des pensées écologiques, décoloniales, féministes, Lia Rodrigues déplace plus que jamais nos regards et esthétiques. Puisque le drame est à nos portes, dansons sans fin, ré-enchantons, dés-enchantons, pourvu que la pulsion soit commune ! » Stéphanie Pichon.

Née au Brésil en 1956, Lia Rodrigues suit une formation de ballet classique à São Paulo, s’installe en France entre 1980 et 1982 et intègre la compagnie de Maguy Marin. De retour au Brésil, elle fonde sa compagnie, la Lia Rodrigues Companhia de Danças et l’installe dans la favela de Maré en 2004. Depuis, son travail prend appui sur les actions artistiques et pédagogiques qu’elle développe afin de démocratiser l’accès à l’art dans un Brésil grevé par les inégalités sociales. Sa pièce Fúria a été présentée dans le cadre de la saison 19-20 de la scène Espace Pluriels.

Création Lia Rodrigues • Dansé et créé en étroite collaboration avec Leonardo Nunes, Carolina Repetto, Valentina Fittipaldi, Andrey Da Silva, Larissa Lima, Ricardo Xavier, Joana Lima, David Abreu, Matheus Macena, Tiago Oliveira, Raquel Alexandre • Assistante à la création Amalia Lima • Dramaturgie Silvia Soter • Collaboration artistique et images Sammi Landweer • Création lumière Nicolas Boudier • Régie lumière : Baptistine Méral et Magali Foubert • Administration, diffusion Colette De Turville assistée par Astrid Toledo • Bande sonore- Mixage Alexandre Seabra (à partir d’extraits de chansons de scène du PEUPLE GUARANI MBYA / Village de Kalipety do T.I. territoire indigène / Tenondé Porã, chanté et joué pendant la manifestation des indigènes à Brasilia en août 2021 pour la reconnaissance de leurs terres ancestral en péril) • Encantado est accueilli dans le cadre d’une collaboration entre les huit scènes nationales de Nouvelle-Aquitaine, L’Oara Et la scène conventionnée Espaces Pluriels. / Crédits photos Sammi Landweer
PRODUCTION

Chargée de production et de diffusion : Colette de Turville - Assistée par Astrid Toledo - Administration : Jacques Segueilla - Production Brésil : Gabi Gonçalves/ Corpo Rastreado - Production projet Goethe Institut : Claudia Oliveira - Secrétaire : Gloria Laureano - Coproduction Chaillot - Théâtre National de la Danse - Paris, Le CENTQUATRE – Paris, Festival d’Automne à Paris, Scène nationale Carré-Colonnes, Bordeaux Métropole, Le TAP - Théâtre Auditorium de Poitiers, Scène nationale du Sud-Aquitain, La Coursive, Scène nationale La Rochelle / L’Empreinte, Scène nationale Brive-Tulle, Théâtre d’Angoulême Scène Nationale, Le Moulin du Roc, Scène nationale à Niort, La Scène Nationale d’Aubusson, Le Kunstenfestivaldesarts - Bruxelles, Theaterfestival - Basel, HAU Hebbel am Ufer - Berlin, Festival Oriente Occidente - Roveretto, Theater Freiburg, l’OARA - Office Artistique de la Région Nouvelle- Aquitaine - Bordeaux et Lia Rodrigues Companhia de Danças avec le soutien de Redes da Maré e Centro de Artes da Maré ainsi que des partenaires du FONDOC (Occitanie). La Fondation d’entreprise Hermès est le mécène du Portrait Lia Rodrigues du Festival d’Automne à Paris. Avec le soutien du Fonds international de secours pour les organisations de la culture et de l’éducation 2021 du ministère fédéral allemand des Affaires étrangères, le Goethe-Institut et d’autres partenaires. Lia Rodrigues est artiste associée à Chaillot - Théâtre National de la Danse et au CENTQUATRE - Paris Prix du Syndicat de la critique 2019-2020 – Prix Personnalité chorégraphique.

« Malgré Bolsonaro, malgré la vague si meurtrière de l’épidémie, Lia Rodrigues et ses onze danseurs restent debout, portés par un collectif sans faille et cette obstination à créer face au chaos ambiant du monde. Habitée par les encantados, ces entités de la culture afro-indigène brésilienne qui flottent entre deux mondes et logent dans la nature, sa nouvelle création prélève des pulsions de métamorphose et de solidarité dans tout organisme vivant. Insectes, arbres, ciel et forces obscures s’entrechoquent dans une cérémonie écolo-chorégraphique que les onze corps habitent d’une vitalité très concrète. Imprégnée des pensées écologiques, décoloniales, féministes, Lia Rodrigues déplace plus que jamais nos regards et esthétiques. Puisque le drame est à nos portes, dansons sans fin, ré-enchantons, dés-enchantons, pourvu que la pulsion soit commune ! » Stéphanie Pichon.

Née au Brésil en 1956, Lia Rodrigues suit une formation de ballet classique à São Paulo, s’installe en France entre 1980 et 1982 et intègre la compagnie de Maguy Marin. De retour au Brésil, elle fonde sa compagnie, la Lia Rodrigues Companhia de Danças et l’installe dans la favela de Maré en 2004. Depuis, son travail prend appui sur les actions artistiques et pédagogiques qu’elle développe afin de démocratiser l’accès à l’art dans un Brésil grevé par les inégalités sociales. Sa pièce Fúria a été présentée dans le cadre de la saison 19-20 de la scène Espace Pluriels.

DISTRIBUTION

Création Lia Rodrigues • Dansé et créé en étroite collaboration avec Leonardo Nunes, Carolina Repetto, Valentina Fittipaldi, Andrey Da Silva, Larissa Lima, Ricardo Xavier, Joana Lima, David Abreu, Matheus Macena, Tiago Oliveira, Raquel Alexandre • Assistante à la création Amalia Lima • Dramaturgie Silvia Soter • Collaboration artistique et images Sammi Landweer • Création lumière Nicolas Boudier • Régie lumière : Baptistine Méral et Magali Foubert • Administration, diffusion Colette De Turville assistée par Astrid Toledo • Bande sonore- Mixage Alexandre Seabra (à partir d’extraits de chansons de scène du PEUPLE GUARANI MBYA / Village de Kalipety do T.I. territoire indigène / Tenondé Porã, chanté et joué pendant la manifestation des indigènes à Brasilia en août 2021 pour la reconnaissance de leurs terres ancestral en péril) • Encantado est accueilli dans le cadre d’une collaboration entre les huit scènes nationales de Nouvelle-Aquitaine, L’Oara Et la scène conventionnée Espaces Pluriels. / Crédits photos Sammi Landweer

   
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93