Galactik Ensemble
Zugzwang
Cirque / Mardi 08 et mercredi 09 février 19h30  / Espace James Chambaud - Lons
1h00 / TARIF B

Après Optraken, leur première pièce déjà présentée en collaboration par Espaces Pluriels et l’Espace James Chambaud en 2019, le Galactik Ensemble poursuit son engagement physique à la recherche du point de bascule, point de fragilité qui caractérise pour eux le rapport de l’homme à son environnement. Cette nouvelle création place à nouveau les quatre interprètes dans un espace mobile qui s’effondre et s’érige dans un surgissement permanent, déplaçant le cadre du récit d’une cuisine à un bord de mer, d’une forêt à une chambre d’enfant… On y reconnait cette envie de construire et déconstruire des situations, de rendre visible les mécanismes à l’œuvre et celui qui les manipule. Le décor imaginé par l’illustratrice Mathilde Bourgon, spécialisée dans la fabrication de popups, se déplie à vitesse accélérée. Les plans, les coins, les plis offrent des brèches pour basculer dans un autre monde. Les acrobates sautent d’une histoire à l’autre tandis que les cadres se déconstruisent. Les glissements et déséquilibres des corps et de l’espace provoquent des césures, des juxtapositions, des fractures, des rebonds dans une narration qui s’écrit comme une mosaïque d’instants. Le plaisir naît de la succession accidentée des ruptures qui prennent le spectateur par surprise et court-circuitent le sens. Comme sur un échiquier fantastique dont les cases se détraquent, les acrobates sont joués par un réel inconsistant. Une fausse maladresse qui émerveille.

EN PARTENARIAT AVEC L’ESPACE JAMES CHAMBAUD À LONS.

Création collective du Galactik Ensemble • De et avec Mathieu Bleton, Mosi Espinoza, Jonas Julliand, Karim Messaoudi, Cyril Pernot • Direction technique Victor Fernandes • Technique plateau Charles Rousseau • Construction, création machinerie Franck Breuil – Victor Chesneau • Création lumière Romain Caramalli • Créateur sonore et musique Thomas Laigle • Communication et graphisme Maëva Longvert • Regard scénographique / Pop-Up Mathilde Bourgon • Création costumes Elisabeth Cerqueira • Regards extérieurs Marie Fonte – Lorca Renoux • Production et diffusion Léa Couqueberg / Crédits photos Romain Tissot
PRODUCTION

Coproduction La Brèche à Cherbourg et le Cirque Théâtre d’Elbeuf - Pôle national des Arts du Cirque de Normandie, La Maison de la Danse – Lyon, Théâtre 71 - Scène Nationale de Malakoff, La Passerelle - Scène Nationale de Saint-Brieuc, Les 2 Scènes - Scène Nationale de Besançon, Equinoxe - Scène Nationale de Châteauroux, Les Bords de Scènes - Grand Orly Seine Bièvre, Les 3T - Scène conventionnée de Châtellerault, La Cascade - Pôle national de cirque - Bourg-Saint-Andéol, Sur Mars - Mons. Le Galactik Ensemble bénéficie de l’Aide à la production de la DRAC, Île-de-France et de l’Aide à la création artistique pour le cirque - DGCA / Ministère de la Culture / Avec le soutien de Le Monfort Théâtre – Paris, La Transverse / Metalovoice – Corbigny, L’essieu du Batut – Murols, CIRCa – Auch.

Après Optraken, leur première pièce déjà présentée en collaboration par Espaces Pluriels et l’Espace James Chambaud en 2019, le Galactik Ensemble poursuit son engagement physique à la recherche du point de bascule, point de fragilité qui caractérise pour eux le rapport de l’homme à son environnement. Cette nouvelle création place à nouveau les quatre interprètes dans un espace mobile qui s’effondre et s’érige dans un surgissement permanent, déplaçant le cadre du récit d’une cuisine à un bord de mer, d’une forêt à une chambre d’enfant… On y reconnait cette envie de construire et déconstruire des situations, de rendre visible les mécanismes à l’œuvre et celui qui les manipule. Le décor imaginé par l’illustratrice Mathilde Bourgon, spécialisée dans la fabrication de popups, se déplie à vitesse accélérée. Les plans, les coins, les plis offrent des brèches pour basculer dans un autre monde. Les acrobates sautent d’une histoire à l’autre tandis que les cadres se déconstruisent. Les glissements et déséquilibres des corps et de l’espace provoquent des césures, des juxtapositions, des fractures, des rebonds dans une narration qui s’écrit comme une mosaïque d’instants. Le plaisir naît de la succession accidentée des ruptures qui prennent le spectateur par surprise et court-circuitent le sens. Comme sur un échiquier fantastique dont les cases se détraquent, les acrobates sont joués par un réel inconsistant. Une fausse maladresse qui émerveille.

DISTRIBUTION

Création collective du Galactik Ensemble • De et avec Mathieu Bleton, Mosi Espinoza, Jonas Julliand, Karim Messaoudi, Cyril Pernot • Direction technique Victor Fernandes • Technique plateau Charles Rousseau • Construction, création machinerie Franck Breuil – Victor Chesneau • Création lumière Romain Caramalli • Créateur sonore et musique Thomas Laigle • Communication et graphisme Maëva Longvert • Regard scénographique / Pop-Up Mathilde Bourgon • Création costumes Elisabeth Cerqueira • Regards extérieurs Marie Fonte – Lorca Renoux • Production et diffusion Léa Couqueberg / Crédits photos Romain Tissot

   
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93