Parloir
Théâtre / Mardi 29 mars 20h30  / Théâtre Saragosse
1h10 / TARIF B

Auteure, comédienne, metteuse en scène, Delphine Hecquet sait prêter l’oreille à la naissance de la parole, à la fragilité et aux hésitations du langage, à tout ce que les non-dits et les demi-mots révèlent de notre histoire et de notre intimité. Après Les Evaporés écrit en 2015 au Japon sur les phénomènes de disparition volontaire et Nos solitudes (2020), qui invitait à travers les souvenirs d’enfance à tracer l’itinéraire de nos identités incertaines, elle creuse le sillon du drame intra-familial en transposant son premier texte, le huis-clos carcéral Balakat (2012), dans une relation mère-fille ébranlée par la violence conjugale. À l’origine de Parloir donc, un fait divers : une femme emprisonnée pour le meurtre de son mari, un mari violent une vie durant. La pièce s’inscrit dans le temps d’une visite au parloir, celle de sa fille de dix-neuf ans. Ce jour-là, la jeune fille a décidé d’évoquer la scène de crime à laquelle elle a assisté, se heurtant au silence, à l’incompréhension, à la distance qui la sépare de sa mère. La parole minutée détermine un rapport au temps problématique, précipité et comme distendu par la présence continue de la contrebasse. Au-delà du fait divers, Parloir explore les plis du langage, les hasards de l’oralité qui guident les échanges, esquissent une rencontre, amènent autant de réponses que de bouleversements, de silences. Par le choix du dialogue, une porte s’entrouvre vers une possible réparation.

Texte et mise en scène Delphine Hecquet • Avec Hélène Alexandridis et Mathilde Viseux • Scénographie-costumes Tim Northam • Lumière Jérémie Papin • Son Antoine Reibre • Régie générale Jean-Philippe Bocquet. / Crédits photos Delphine Hecquet
PRODUCTION

Production Cie Magique- Circonstancielle. Coproduction La Comédie- CDN de Reims, la Scène nationale de Bayonne Sud Aquitain, La Comédie de Poitou-Charentes, CDN. Avec le soutien de L’OARA, de l’Etat, Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Nouvelle-Aquitaine et de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Auteure, comédienne, metteuse en scène, Delphine Hecquet sait prêter l’oreille à la naissance de la parole, à la fragilité et aux hésitations du langage, à tout ce que les non-dits et les demi-mots révèlent de notre histoire et de notre intimité. Après Les Evaporés écrit en 2015 au Japon sur les phénomènes de disparition volontaire et Nos solitudes (2020), qui invitait à travers les souvenirs d’enfance à tracer l’itinéraire de nos identités incertaines, elle creuse le sillon du drame intra-familial en transposant son premier texte, le huis-clos carcéral Balakat (2012), dans une relation mère-fille ébranlée par la violence conjugale. À l’origine de Parloir donc, un fait divers : une femme emprisonnée pour le meurtre de son mari, un mari violent une vie durant. La pièce s’inscrit dans le temps d’une visite au parloir, celle de sa fille de dix-neuf ans. Ce jour-là, la jeune fille a décidé d’évoquer la scène de crime à laquelle elle a assisté, se heurtant au silence, à l’incompréhension, à la distance qui la sépare de sa mère. La parole minutée détermine un rapport au temps problématique, précipité et comme distendu par la présence continue de la contrebasse. Au-delà du fait divers, Parloir explore les plis du langage, les hasards de l’oralité qui guident les échanges, esquissent une rencontre, amènent autant de réponses que de bouleversements, de silences. Par le choix du dialogue, une porte s’entrouvre vers une possible réparation.

DISTRIBUTION

Texte et mise en scène Delphine Hecquet • Avec Hélène Alexandridis et Mathilde Viseux • Scénographie-costumes Tim Northam • Lumière Jérémie Papin • Son Antoine Reibre • Régie générale Jean-Philippe Bocquet. / Crédits photos Delphine Hecquet

 
INSTANTS PLURIELS
Delphine Hecquet / Naissance d’une fiction intime stage théâtre
Samedi 20 novembre 14h-18h et Dimanche 21 novembre 10h-13h et 14h-17h
Théâtre Saragosse

D’où naît le récit ? Comment travailler sa curiosité, son regard sur le monde pour ouvrir l’imaginaire et en faire une fiction ? Comment rapprocher le théâtre de l’intime, ce qui se cache dans notre coeur et peut devenir une Histoire ? À partir d’improvisations guidées et au moyen de téléphones portables pour enregistrer des prises de paroles en direct, Delphine Hecquet s’amuse à chercher comment déclencher les imaginaires pour écrire puis jouer. Le stage proposé est en lien avec Parloir (29 mars), pièce dans laquelle la parole a valeur de consolation et d’exutoire. Delphine Hecquet a été formée au conservatoire National supérieur d’Art dramatique de Paris. Comédienne, auteure et metteuse en scène, elle a monté sa compagnie Magique-Circonstancielle en 2014 et est artiste associée à la Comédiecdn de Reims ainsi qu’au cdn de Poitiers. La pièce Parloir sera créée à la Scène Nationale du Sud Aquitain à Bayonne en février 2022.

Tous publics. Tarif plein 65€ / réduit 35€ + 15€ d’adhésion.
Une place pour le spectacle Parloir comprise dans le stage.

 
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93