Précédent
Suivant
Sur le chemin des glaces
Bruno Geslin
Théâtre / jeudi 30 janvier 20h  / Le Foirail
1H30 / TARIF B / Bord plateau à l’issue de la représentation

Dans les pas de Werner Herzog, Bruno Geslin retrace pour nous l’aventure physique et psychologique d’une longue marche solitaire entreprise par amour par le cinéaste. Il partage avec nous cette expérience intime dans une pièce saisissante et hallucinatoire.

En novembre 1974, Werner Herzog quitte son appartement munichois afin de rejoindre à pied son amie Lotte Eisner, hospitalisée à Paris. Sur le chemin des glaces est le récit de cette marche conjuratoire. Le réalisateur chemine à travers des paysages austères et inhospitaliers, des sentiers boueux, des villages isolés. Écrit sur le vif tout au long de ces huit cents kilomètres, ce journal d’errance et d’illumination nous invite à suivre la quête d’un homme qui, à travers l’adversité, la solitude, les bouleversements intérieurs, trouve en lui le chemin d’une extase. Fasciné par la dramaturgie souterraine à l’œuvre dans le texte, Bruno Geslin déploie les mots d’Herzog dans un dispositif scénique immersif qui nous plonge à sa suite dans ces étendues glacées, plaines brumeuses dont l’atmosphère et les sons nous traversent. Marcheur infatigable lancé dans un espace mouvant comme un paysage mental, Clément Bertani incarne ce récit, secondé par le compositeur et comédien Guilhem Logerot, sorte de double fantomatique engagé avec lui dans ce troublant dérèglement du réel.

CRÉATION 2024 / CO-PRODUCTION ESPACES PLURIELS / EN PARTENARIAT AVEC LE PARVIS SCÈNE NATIONALE TARBES PYRÉNÉES

Adaptation et mise en scène Bruno Geslin / Distribution Clément Bertani, Guilhem Logerot / Images Bruno Geslin, Clément Bertani / Scénographie Bruno Geslin en collaboration avec Jeff Desboeufs, Benoit Biou, Gilles Montaudié, l’atelier de construction du Théâtre de la Cité - CDN Toulouse / Création musicale Guilhem Logerot / Création son Pablo Da Silva / Création lumières et régie générale Jeff Desboeufs / Régie plateau Gilles Montaudié / Création vidéo Quentin Vigier, Julie Pareau / Création costumes Hanna Sjödin / Assistant à la mise en scène Simon-Elie Galibert / Crédit photo Bruno Geslin
PRODUCTION

Sur le chemin des glaces de Werner Herzog, traduction Anne Dutter, est publié aux éditions P.O.L / Werner Herzog est représenté par L’ARCHE – agence théâtrale www.arche-editeur. com / Production La Grande Mêlée / Coproductions Théâtre des 13 vents CDN Montpellier, TNB – Rennes, Scène nationale d’Albi – Tarn, Espaces Pluriels Scène conventionnée Art et création - Danse, Théâtre 71 – scène nationale Malakoff, Le Tandem scène nationale Douai-Arras / Soutien à la résidence Manufacture Maraval - Boissezon - Tarn / La Grande Mêlée est conventionnée par le Ministère de la culture – Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie Pyrénées – Méditerranée et reçoit l’aide à la création de la Région Occitanie et de la Ville de Nîmes.

Dans les pas de Werner Herzog, Bruno Geslin retrace pour nous l’aventure physique et psychologique d’une longue marche solitaire entreprise par amour par le cinéaste. Il partage avec nous cette expérience intime dans une pièce saisissante et hallucinatoire.

En novembre 1974, Werner Herzog quitte son appartement munichois afin de rejoindre à pied son amie Lotte Eisner, hospitalisée à Paris. Sur le chemin des glaces est le récit de cette marche conjuratoire. Le réalisateur chemine à travers des paysages austères et inhospitaliers, des sentiers boueux, des villages isolés. Écrit sur le vif tout au long de ces huit cents kilomètres, ce journal d’errance et d’illumination nous invite à suivre la quête d’un homme qui, à travers l’adversité, la solitude, les bouleversements intérieurs, trouve en lui le chemin d’une extase. Fasciné par la dramaturgie souterraine à l’œuvre dans le texte, Bruno Geslin déploie les mots d’Herzog dans un dispositif scénique immersif qui nous plonge à sa suite dans ces étendues glacées, plaines brumeuses dont l’atmosphère et les sons nous traversent. Marcheur infatigable lancé dans un espace mouvant comme un paysage mental, Clément Bertani incarne ce récit, secondé par le compositeur et comédien Guilhem Logerot, sorte de double fantomatique engagé avec lui dans ce troublant dérèglement du réel.

DISTRIBUTION

Adaptation et mise en scène Bruno Geslin / Distribution Clément Bertani, Guilhem Logerot / Images Bruno Geslin, Clément Bertani / Scénographie Bruno Geslin en collaboration avec Jeff Desboeufs, Benoit Biou, Gilles Montaudié, l’atelier de construction du Théâtre de la Cité - CDN Toulouse / Création musicale Guilhem Logerot / Création son Pablo Da Silva / Création lumières et régie générale Jeff Desboeufs / Régie plateau Gilles Montaudié / Création vidéo Quentin Vigier, Julie Pareau / Création costumes Hanna Sjödin / Assistant à la mise en scène Simon-Elie Galibert / Crédit photo Bruno Geslin

   
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
D'INTÉRÊT NATIONAL
ART ET CRÉATION DANSE