Précédent
Suivant
Marco da Silva Ferreira
Danse / mardi 15 avril 20h  / Le Foirail
1H15 / TARIF A

Marco Da Silva Ferreira fait naître sur le plateau une communauté vibrante et rebelle de dix interprètes à l’engagement physique prodigieux. Une danse hybride et sensuelle à l’énergie sidérante pour explorer les notions de folklore et d’identité collective.

Autodidacte de formation, Marco da Silva Ferreira est sans doute l’un des chorégraphes les plus innovants de sa génération. D’abord interprète chez des artistes de renommée internationale comme Hofesh Shechter, il façonne depuis 2016 avec sa première pièce Brother, un style intense où l’endurance des interprètes est mise à rude épreuve. Avec Carcaça, il signe sa pièce la plus ambitieuse, continuant d’affiner cette écriture inimitable où se mêlent clubbing et danses traditionnelles. Androgynes, bigarrés et ultra-connectés, les dix danseurs forment une communauté qui brise les codes et balaye les identités de genre et de culture. Batterie d’un côté, DJ de l’autre, ils déploient leurs gestes amples et répétitifs dans une chorégraphie tissée de mélanges, aussi politique que poétique. Le jeu de jambes endiablé du Kuduro angolais, les bras véloces du waacking, cette multitude de gestes et de styles engendrent une fusion inédite du carnavalesque et de l’urbain.

Direction artistique et chorégraphie Marco da Silva Ferreira / Collaboration artistique Catarina Miranda / Danse André Speedy, Fábio Krayze, Leo Ramos, Marc Oliveras Casas, Marco da Silva Ferreira, Maria Antunes, Max Makowski, Mélanie Ferreira, Nelson Teunis, Nala Revlon / Direction technique Luísa Osório / Régie son João Monteiro / Régie lumière Cárin Geada / Musique João Pais Filipe, Luís Pestana / Percussions João Pais Filipe / Musique électronique Luis Pestana / Costumes Aleksandar Protic / Scénographie Emanuel Santos / Recherche anthropologique Teresa Fradique / Danse folklorique portugaise Joana Lopes / Direction de production Mafalda Bastos / Producteurs exécutifs Mafalda Bastos, Joana Costa Santos / Crédit photo José Caldeira
PRODUCTION

Structure de production P.ulso / Diffusion Art Happens / Coproduction Teatro Municipal do Porto, Centro Cultural de Belém, Big Pulse Dance Alliance, New Baltic Dance – Vilnius, Julidans – Amsterdam, Tanz im August – HAU Hebbel am Ufer Berlin, Dublin Dance Festival, ONE Dance Week – Plovdiv, programme Europe Créative de l’Union Européenne, Centre Chorégraphique National de Caen, La – CDCN du Val-de-Marne, Maison des arts de Créteil, – Maison pour la danse, CCN – Ballet National de Marseille, Charleroi danse centre chorégraphique de Wallonie - Bruxelles, Concertgebouw Brugge December Dance, La rose des vents – scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq, TANDEM scène nationale Arras-Douai / Soutien República Portuguesa – Cultura, DGARTES – Direção Geral das Artes / Accueil en résidence à Oficina – Guimarães, Ballet National de Marseille, Escola Superior de Dança – Lisbon, O Espaço do Tempo – Montemor- o-novo, Teatro Municipal do Porto.

Marco Da Silva Ferreira fait naître sur le plateau une communauté vibrante et rebelle de dix interprètes à l’engagement physique prodigieux. Une danse hybride et sensuelle à l’énergie sidérante pour explorer les notions de folklore et d’identité collective.

Autodidacte de formation, Marco da Silva Ferreira est sans doute l’un des chorégraphes les plus innovants de sa génération. D’abord interprète chez des artistes de renommée internationale comme Hofesh Shechter, il façonne depuis 2016 avec sa première pièce Brother, un style intense où l’endurance des interprètes est mise à rude épreuve. Avec Carcaça, il signe sa pièce la plus ambitieuse, continuant d’affiner cette écriture inimitable où se mêlent clubbing et danses traditionnelles. Androgynes, bigarrés et ultra-connectés, les dix danseurs forment une communauté qui brise les codes et balaye les identités de genre et de culture. Batterie d’un côté, DJ de l’autre, ils déploient leurs gestes amples et répétitifs dans une chorégraphie tissée de mélanges, aussi politique que poétique. Le jeu de jambes endiablé du Kuduro angolais, les bras véloces du waacking, cette multitude de gestes et de styles engendrent une fusion inédite du carnavalesque et de l’urbain.

DISTRIBUTION

Direction artistique et chorégraphie Marco da Silva Ferreira / Collaboration artistique Catarina Miranda / Danse André Speedy, Fábio Krayze, Leo Ramos, Marc Oliveras Casas, Marco da Silva Ferreira, Maria Antunes, Max Makowski, Mélanie Ferreira, Nelson Teunis, Nala Revlon / Direction technique Luísa Osório / Régie son João Monteiro / Régie lumière Cárin Geada / Musique João Pais Filipe, Luís Pestana / Percussions João Pais Filipe / Musique électronique Luis Pestana / Costumes Aleksandar Protic / Scénographie Emanuel Santos / Recherche anthropologique Teresa Fradique / Danse folklorique portugaise Joana Lopes / Direction de production Mafalda Bastos / Producteurs exécutifs Mafalda Bastos, Joana Costa Santos / Crédit photo José Caldeira

 
RENDEZ-VOUS
Workshop danse
Autour de Carcaça
lundi 14 avril 18h30-20h30
Théâtre Saragosse

Tous publics - Tarif unique 25€ + 15€ pour le spectacle

 
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
D'INTÉRÊT NATIONAL
ART ET CRÉATION DANSE